Comment réussir son entretien d’embauche comme Business Developer ?

Première règle, il n’y a pas de règle : les entretiens d’embauche sont différents pour chaque entreprise et chaque poste. Gardez en tête que décrocher un job de Business Developer, c’est comme négocier un contrat de 38 k€ à 90+ k€ (votre salaire) : cela exige donc une vraie préparation afin de déterminer ce que vous souhaitez mettre en avant et comment vous allez procéder pour ce-faire.

Un entretien d’embauche de Business Developer se prépare de manière intensive. Il faut anticiper les sujets qui seront abordés par le recruteur afin de pouvoir s’y préparer. 👩‍💻

Voici donc une liste de conseils et bonnes pratiques que vous devrez adapter à votre poste et à l’entreprise.

COMMENT SE DÉROULE UN ENTRETIEN

Ça y est, vous avez passé le filtre RH de la startup de vos rêves, vous allez rencontrer vos futurs collègues ! La prochaine étape : un meeting cette semaine avec le Head of Sales 💼 . Rassurez-vous, la structure d’un entretien pour un poste de Business Developer ou d’Account Manager est relativement classique :

  1. Il y a de fortes chances que votre interlocuteur démarre l’entretien en présentant ses responsabilités ainsi que la société. N’oubliez pas, cela peut souvent commencer par un “Qu’as-tu compris de notre société ?”

  2. Il vous demandera ensuite d’expliquer votre parcours

  3. Il vous challengera sur vos choix, vos résultats, votre envie de rejoindre la société. Sachez évaluer vos performances passées avec des indicateurs clairs et chiffrés. Il est capital que vous soyez à l’aise avec l’évaluation de votre performance 🔬.

  4. Puis une simulation (= un jeu de rôle) permettra de tester vos connaissances techniques : en mode shadow calling ou shadow meeting. Le but sera par exemple de tester vos méthodes de qualification des prospects.

  5. Enfin, on vous proposera de poser les questions que vous auriez encore sur la société, le poste, etc.

POSER LES BONNES QUESTIONS

Un candidat qui ne pose pas de question en entretien diminue ses chances d’être embauché. Il faut démontrer sa curiosité, gage d’intérêt pour l’entreprise et la mission proposée.

N’attendez pas la fin de l’entretien : prenez les devant et posez vos questions tout au long de l’entretien, en prenant garde de ne pas interrompre outre mesure votre interlocuteur. N’imposez pas vos questions.

Commencez par des questions sur l’entreprise : quel est son chiffre d’affaire ? Qui sont ses clients ? À quoi ressemble un cycle de vente classique ? Quels sont les efforts déployés (prospection) aujourd’hui ? Que pouvez-vous dire de la culture de votre entreprise ? 

Plus tard dans l’entretien,  précisez sur votre domaine : comment qualifiez-vous vos leads ? Quels sont vos challenges actuellement ? D’où proviennent vos listes de prospection ? Comment se passe l’on-boarding des Business Developers ?

Enfin, posez directement des questions sur ce qui est attendu de vous ou de vos futurs collègues : quel est l’objectif annuel des Business Developers ? Le variable dépend-il de variable d’effort ou uniquement de résultat ?

Ces questions vont montrer au recruteur que vous vous intéressez à l’entreprise et que vous avez commencé à réfléchir à votre stratégie de développement commercial.

Elles vont aussi vous permettre de (re)prendre le lead sur l’entretien et ainsi de diriger la discussion sur vos points forts.

article 9.gif

METTEZ EN AVANT VOS ACCOMPLISSEMENTS EN VOUS APPUYANT SUR DES CHIFFRES

Le recruteur doit se rendre compte de votre valeur. Pour ce faire, rien de mieux qu’un exemple concret. 

Si, par exemple, vous avez implanté un outil lors d’une précédente mission, donnez son nom ainsi que les résultats de la mission.

Si vous avez atteint vos objectifs chaque année, dites-le ! Précisez combien de clients vous avez apportés à l’entreprise, quel pourcentage du chiffre d’affaire vient de vos clients.

Il y a bien entendu beaucoup d’autres exemples. A vous de déterminer celui qui vous met le plus en valeur. 📈

Cette partie est aussi le début de votre négociation de salaire, partie indispensable de la sélection à laquelle nous avons dédié un article.

PRÉPAREZ-VOUS À FAIRE DES SIMULATIONS

Un bon recruteur voudra vérifier vos compétences en direct. Vous aurez nécessairement à passer des simulations de cold-calling ou de négociation. Préparez-les !

Cela passe par un travail en amont de collecte d’informations sur l’entreprise et sur son produit. 

Entraînez-vous 🎯 ! Demandez à des amis de se faire passer pour un client et essayez de leur faire comprendre la valeur de ce que vous vendez.

SOYEZ PRÉCIS DANS VOS RÉPONSES

On ne vous apprend rien. Une réponse doit être argumentée, construite, pertinente et précise. Les questions sont souvent les mêmes pour un poste de Business Developer. 

Il y aura des questions classiques : “pourquoi souhaitez vous rejoindre notre entreprise ?” “pourquoi vous plus qu’un autre ?”

Et des questions spécifiques : “Quels étaient vos indicateurs de performances dans votre précédent job ? Comment avez-vous performé ?”

Si vous avez vos bullet points en tête, l’argumentation de votre réponse sera plus facile à construire et vous dégagerez de l’assurance.

article 8.gif

RASSUREZ LE RECRUTEUR EN LUI DISANT CE QUE VOUS PRÉVOYEZ DE FAIRE UNE FOIS EN POSTE

En particulier pour des startups de petite taille, il s’agit ici de décrire vos première missions et votre façon de travailler. Montrez que vous êtes organisé. Expliquez comment vous allez constituer votre pipeline, précisez quels outils vous souhaitez utiliser, donnez vos objectifs et expliquez comment vous comptez les atteindre.

Cela implique de commencer à travailler pour votre futur employeur. Vous devez lui proposer des idées de partenariats, de verticales à prospecter ou de nouveaux marchés à conquérir.

En clair, vous devez arriver avec un plan d’action et imaginer que vous faites déjà parti de l’entreprise. ✍️

On ne se répètera jamais assez : préparez vos réponses et entraînez-vous ! Cela vous permettra de prendre le lead et donc de diriger l’entretien vers les points sur lesquels vous excellez. Cela montrera aussi une certaine aisance à l’oral, utile au métier de Business Developer

 Prouvez votre valeur en montrant vos résultats sur vos performances.

Enfin, lors de l’entretien, détendez-vous. Vous l’aurez préparé et connaîtrez déjà toutes les réponses aux questions puisque le sujet du jour, c’est vous ! Prenez du plaisir, après tout, c’est peut-être le début de votre aventure dans la startup de vos rêves. 🔥


Envie de découvrir le programme de notre formation en Sales & Business Development ?

Sami Hadj-Chaouch