Comment négocier son salaire de Business Developer ?

Ça y est , vous avez suivi nos meilleurs conseils sur les entretiens en Sales & Business Devlopment et vous allez décrocher notre nouvelle opportunité. Un moment clé du process !

50% des Sales et Business Developer ne négocient pas leur premier salaire. Pourtant les recruteurs sont ouverts à la discussion et une bonne stratégie de négociation vous permettra non seulement d’obtenir une rémunération plus forte mais surtout de mettre en avant vos talents de négociateur. Une compétence clé pour un Sales, un Business Developer ou un Account Manager ! Ne fuyez pas la négociation de votre salaire : c’est une étape obligatoire de votre process de recrutement. Si vous n’êtes pas capable de négocier votre salaire, comment négocierez-vous avec un client pour votre futur employeur ?

Nous avons préparé une liste de bonnes pratiques à retenir avant vos prochains entretiens pour que vous arriviez avec toutes les cartes en main 💪.

 
nego9.gif
 

À l’évidence : renseignez vous sur l’entreprise

Si vous connaissez les objectifs de l’entreprise et ses critères de sélection, vous saurez quelles forces mettre en avant lors de la négociation. Réfléchissez à ce que votre profil apportera de plus par rapport aux autres candidats ou aux employés actuels.

Par exemple, si vous parlez une langue moins courante que l’anglais, que vous maitrisez certains outils spécifiques au Sales & Business Development (CRM, génération de leads…), que vous apportez votre carnet d’adresses ou encore que vous avez suivi une formation de Business Development, utilisez-le comme un levier.

Rappelez vous que lorsque vous négociez des avantages avec un Talent Recruiter, il devra souvent en discuter avec son supérieur et aura lui même besoin de mettre en avant des arguments… c’est à vous de les lui fournir !

Se renseigner sur l’entreprise, c’est aussi apprendre les critères sur lesquels les recruteurs sont flexibles et ceux pour lesquels il est inutile de négocier.

Pour se renseigner, il existe plusieurs canaux : articles de blog, communiqués de presse, profils Linkedin des employés et de l’entreprise, réseaux sociaux, prise de contact avec des employés. Ces recherches vous permettront de démontrer la valeur que vous allez apporter à l’entreprise. 

D’une manière générale, évitez de mettre en avant des facteurs indépendant de l’entreprise comme votre loyer ou un long trajet le matin ⛔️.

Montrez votre valeur (par des chiffres)

Prouvez la valeur que vous apporterez à votre futur employeur en démontrant pourquoi vous ferez mieux, comment vous apporterez davantage de chiffre d’affaires que les autres. C’est un exercice difficile mais important et qui vous permettra d’avoir un niveau de discussion élevé avec votre interlocuteur : commencez en demandant des informations sur les ventes et les cycles de vente de l’entreprise : Combien de nouveaux clients par an ? Quel est le panier moyen ? Quelle est la marge brute ? Le taux de churn (part de clients perdus sur une période par rapport aux clients gagnés) ? Quel est l’objectif annuel des Sales & Business Developers ?  À partir de là : démontrez combien vous pouvez apporter.

Cela implique de commencer à travailler pour votre futur employeur ✍️ et de lui proposer une stratégie, des idées de verticales (marchés) à aller conquérir, des idées de nouveaux partenariats. Arriver avec un plan d’action sur vos premiers mois lors d’un entretien est idéal.

Négociez tout ce que vous désirez au même moment

La négociation ne consiste pas à essayer de persuader votre interlocuteur que vous avez raison : il s’agit plutôt de vous mettre à la place de l’interlocuteur pour mieux le convaincre. Tout négocier en même temps vous permet d’obtenir certaines concessions. Rappelez-vous que le pouvoir décisionnel du RH n’est pas infini. Relancer la négociation en portant de nouvelles demandes régulièrement est contre-productif.

 
nego4.png
 

Ne prenez pas un non pour un non

Un recruteur est souvent en position de force face aux candidats et lance parfois des ultimatums. Ne les prenez pas comme tel. Encore une fois : négociez, insistez, trouvez des compromis, proposez une solution alternative, mais ne vous laissez pas abattre par un “non” qui n’en est souvent pas vraiment un.

Engagez-vous dans plusieurs process au même moment

Il est indispensable de se lancer dans plusieurs process de recrutement en même temps, de la même manière qu’un Business Developer travaille toujours sur plusieurs opportunités. Cela permet bien sûr de se donner le choix entre des jobs différents, mais surtout d’avoir matière à négocier.

Un recruteur sera rassuré s’il apprend que d’autres entreprises partagent son ressenti et vous serez plus à l’aise au moment de négocier si vous avez d’autres opportunités en tête.

Lorsque vous demandez un salaire plus élevé, n’hésitez pas à mettre en avant, auprès du recruteur, la meilleure offre que vous ayez reçue. Mais ne mentez pas ⛔️ .

La négociation nécessite un travail en amont afin de bien clarifier les avantages que vous apportez à l’entreprise et de savoir ce qu’elle recherche en vous. Il ne s’agit pas d’imposer vos désirs, mais plutôt de discuter, de concéder puis de s’accorder. 

 
new main blog.png
 

Il faut oser négocier avec un recruteur. Gardez en tête que même si cette négociation ne débouche sur rien, le simple fait d’avoir essayé vous met en valeur. Enfin, si vous êtes à la recherche de conseils plus généraux sur la manière de réussir votre entretien d’embauche comme Business Developer, rendez-vous ici.


⚠️ La négociation n’est pas une option, elle est même essentielle lors d’un processus de recrutement, alors préparez vous, prenez votre courage à deux mains, et ALLEZ-Y 👍 !


Envie de découvrir le programme de notre formation en Sales & Business Development ?

Sami Hadj-Chaouch