Business Developer est le métier en plus forte croissance sur le marché du travail

LinkedIn et Pôle emploi ont publié il y a quelques jours les résultats d’une étude sur les emplois et les compétences en France. Elle porte sur les profils de plus de 17 millions de membres 🔍.

 
Sans titre.png
 

Le principal enseignement de cette étude ?

“Les professions de spécialistes en développement commercial, de chargés de recrutement et de scientifiques des données sont les trois professions les plus émergentes”

Dans le détail, la profession de spécialiste en développement commercial (“Business Development Specialist”) est le métier en plus forte croissance annuelle (+12%), devant les spécialistes en recrutement (+8%) et les data analysts (+6%). Une nouvelle qui nous réjouit chez Humind School : nous expliquions dans notre Manifesto que le Sales était resté à l’âge du Minitel, cette époque sera bientôt révolue !

 
Sans titre.png
 

Pour rappel, Linkedin étant une société américaine, les données sont présentées en anglais 😉.

L’étude souligne également l’essor des entreprises dont le business model est en SaaS (Software as a Service) pour expliquer la récente « hausse des postes liés au développement commercial et au succès client ». Une excellente nouvelle pour les étudiants de Humind School car c’est précisément à ce nouveau paradigme qu’ils sont formés. Des partenaires de l’école comme Algolia, Payfit ou encore Spendesk - pour n’en citer que quelques uns - sont emblématiques de ces nouvelles startups “SaaS”.

Une opportunité unique à saisir 📈

L’étude indique que la demande des entreprises pour ces profils a fortement augmenté. C’est aussi le constat que nous partageons au quotidien avec des directeurs commerciaux de sociétés technologiques : les candidats à ces postes maîtrisent rarement les fondamentaux de la vente et du développement commercial. Un diplôme d’école de commerce ne garantit pas la connaissance de techniques élémentaires comme la qualification de prospects ou la maîtrise d’une méthodologie de vente comme Challenger Sales.

La conséquence ? Il manque depuis plusieurs années près de 100 000 commerciaux B2B (étude de l’Observatoire National des Dirigeants Commerciaux de France) que les entreprises n’arrivent pas à recruter. Cette pénurie est encore plus forte dans le digital où les entreprises sont plus exigeantes. Il y a donc une opportunité inédite pour les candidats qui souhaitent devenir experts en Sales & Business Development 👍.

Il faut aussi rappeler que la vente et le développement commercial dans le digital est un métier différent de celui de commercial dans une industrie traditionnelle. Cela explique en partie la pénurie en question. Si vous vous interrogez sur les différences entre un commercial et un Business Developer, allez jeter un coup d’oeil à cet article : le produit dont il faut développer les ventes, les missions, les compétences, l’environnement, les outils, la rémunération et les perspectives d’évolution sont différentes.

Pour conclure, lançons un appel ensemble sur un sujet annexe mais plus important encore : le Digital manque de femmes car il existe encore des barrières qui rendent leur intégration et leur progression plus difficile. Ce constat est partagé par Héloïse et Aurore ici. Mais la disparition de ces barrières s’accélère depuis quelques années : mesdames, c’est le moment de nous rejoindre 🔥!

Envie d’en savoir plus sur les métiers en Sales & Business Development 👀 ?

Nous avons rassemblé des ressources supplémentaires dans cet article.

Envie d’accéder au détail de l’étude ? Téléchargez là ici.


Envie de découvrir le programme de notre formation en Sales & Business Development ?

Marin Lévesque